Rapports Réguliers

Les signataires s'engagent à mesurer et à déclarer régulièrement leurs émissions de gaz à effet de serre.

Les bases d'une neutralité carbone

img1}

Des rapports réguliers et transparents sont le principe qui étaye et informe la manière dont chaque entreprise aborde ses stratégies d'élimination du carbone et ouvre la porte à l'innovation. Toutes les entreprises n'ont pas franchi cette étape cruciale, c'est pourquoi il s'agit du premier principe du Climate Pledge.

Le Climate Pledge vise à garantir que toutes les entreprises signataires s'engagent avec rigueur à atteindre la neutralité carbone d'ici 2040 grâce à des mesures et des rapports transparents, et seront bientôt en mesure de soutenir les petites et moyennes entreprises nécessitant des capacités supplémentaires pour entreprendre cette première étape de leur engagement pour le changement climatique.

Des données rigoureuses. Des actions rigoureuses.

img2}

La collecte et la communication régulières et transparentes de données précises sur les émissions constituent la base scientifique permettant de définir et de mesurer les progrès réalisés dans le cadre de stratégies de réduction du carbone, conformes aux objectifs ambitieux du Climate Pledge.

"Il ne s'agit pas seulement d'avoir les chiffres, qui en soi sont assez insignifiants", déclare Joe Bergeson, chercheur en sciences de la durabilité chez Amazon. "Nous voulons des idées qui génèrent des actions, pour permettre aux chefs d'entreprise d'agir et de découvrir comment réduire leur empreinte".

 

The Climate Pledge ne définit pas comment chaque entreprise signataire doit mesurer et déclarer ses émissions. Chaque signataire suivra les meilleures pratiques afin de rendre des comptes à ses parties prenantes. Pour mesurer les émissions, les signataires du Climate Pledge sont encouragés à utiliser les normes de déclaration des gaz à effet de serre existantes et rigoureuses, telles que le Protocole sur les gaz à effet de serre, mais peuvent choisir le lieu et le cadre de déclaration.

Quelles émissions sont prises en compte ?

«Les données sont cruciales. Ce que vous ne pouvez pas mesurer, vous ne pouvez pas le contrôler. » Guruprakash Sastry, responsable régional des initiatives vertes chez Infosys, signataire du Climate Pledge.

L'engagement à mesurer et à déclarer régulièrement les émissions nécessite une clarté absolue entre les émissions directes et indirectes (Scope 1, 2 et 3). Ce rapport complet de l'empreinte carbone doit être livré avec une rigueur pratique et éthique.

Amazon, par exemple, utilise un programme automatisé de comptabilisation du carbone pour mesurer les émissions dans l'ensemble de l'entreprise, dans les domaines de la finance, du transport, de l'électricité, de l'emballage et des appareils. En résulte un rapport annuel détaillé; mais plus important encore, le programme permet la saisie et l'analyse de données en temps réel, ce qui est fondamental pour atteindre ses objectifs de réduction des émissions de carbone à l'échelle de l'entreprise. Plus d'informations sur le programme de comptabilité carbone d'Amazon ici. 

La science renforce les normes

Chaque entreprise aura ses propres exigences en matière de mesure et de déclaration ; il n'y a pas nécessairement une solution unique pour toutes les entreprises. L'initiative "Science Based Targets" (SBTi) est une ressource inestimable pour les entreprises et a aidé près de 1 000 d'entre elles à se mettre sur la voie des objectifs scientifiques en matière de gaz à effet de serre. Parmi les signataires de The Climate Pledge qui ont déjà fixé des objectifs scientifiques, citons Amazon, Reckitt Benckiser et Verizon. Nous encourageons tous les signataires à examiner si les objectifs scientifiques peuvent leur être utiles pour atteindre leurs objectifs ambitieux.

Les Trois Engagements du Pledge